AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Test] Transfer xt.s std (l'Atelier Kites)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DID92

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 29/12/2012
Localisation : France

MessageSujet: [Test] Transfer xt.s std (l'Atelier Kites)   Sam 29 Déc - 16:32

(publié le 28/10/2008)

Voici un test de mon Transfer Xt.s standard :


Conception : Mathieu Mayet

Design  : Ramlal Tien

Marque : L'Atelier Kites

Modèle : Transfer Xt.s Std


Fiche technique :

- Poids : 380gr

- Envergure : 2,65m

- Longueur de BA : 1,68m

- Plage de vent (données constructeur) : 1 à 4 Bf (1 à 28 km/h)

- Plage de vent optimale : 3 à 4,5* Bf (12 à 30 km/h)

- Voilure : Icarex PC 31gr/m² Mylar

- Bridage : Dyneema gainé "Laser Pro" 3 points + 4ème bride "cardon" 80 kg/76 Kg (170 lbs).

- Lest fourni : 20gr (2 x 10gr)

- Lignes conseillées : Aucune.

- Prix : 370 €uros TTC


Accastillage :

- Jonction coudée Top cross / barre de bord d'attaque haut : APA Ca G-Force ULE (210-220 spreader)

- Jonction coudée vergues inf. / barre de bord d'attaque bas : APA Db G-Force LLE (G-Force spreader)

- Cover system : connecteur APA (haut)

- Bloc yoyo : bouchon 8/25mm

- Embout fendus de pointe d'aile : Exel 5,9mm

- Croix centrale : semi-rigide R-Sky 6/7mm +
- Entretoise : tuyau de plastique 4,5cm (extrados)

- Elastique de pointe d'aile : 3mm


Armature :

- Top cross : Carbone Structil cylindrique Std 6mm (58cm)

- Vergues : carbone Sky Shark Air Frame conique 7 PT (82cm) + gaine thermorétractable (5cm) +
- Raccord de vergues inf. : fibre de verre pleine 240 cylindrique (10cm)

- Barres de bords d'attaque : carbone Sky Shark Air Frame conique 7 PT (82,5cm) +
- Raccord de barre de B.A : carbone plein Avia 240 cylindrique 6,1mm (10cm) + bouchon 6mm

- Longeron (Spine) : carbone Sky Shark Air Frame conique 7 PT (96cm) + bouchon 8mm.

- Tendeur de voile (Stand off, whiskers) : carbone plein cylindrique microrod Avia 3mm (27,5cm ext./28cm int.) +
- Jonction whiskers/vergues inf. : APA 250 G-Force (240-265 outer stand-off) + bouchon 3mm.

- Winglet : jonction whiskers APA 312 8mm G-Force (inner stand-off) + carbone plein 3mm + bouchons 3mm


Bridage d'origine :

- Incidence : 66,5cm

- Bride extérieur : 58,7cm

- Bride intérieur : 76cm


Cotes pour constituer le bridage du Transfer Xt.s standard :

Bride principale : 175cm. En partant du haut (top cross), marque à 20cm (sur laquelle rabattre l'extrémité et réaliser une boucle au moyen d'un noeud de plein poing), marque à 83cm (réglage initial d'incidence), et une marque à 155cm (boucle inférieure).

Bride d'aile : 78cm. En partant de la bride principale, marque à 20cm (boucle). à 55cm (noeud simple sur lequel s'appuie la bride de rappel) et à 65cm (placer à la sortie du noeud d'écoute réalisé avec le loop fixé sur le bord d'attaque).

Loop de bord d'attaque : 30cm

Bride de rappel : 55cm. En partant du bord d'attaque, marque à 20cm (boucle) et à 31cm (sur laquelle placer le noeud de fouet réalisé avec l'extrémité de cette même bride).


Remarque & conseil concernant le bridage du Xt.s :

Voile et bridage se détendent avant de se stabiliser. Mais il n'y a pas de recette absolue pour adapter l'un à l'autre, c'est affaire de goût.

Certaint aiment les réglage "lourds", d'autre leur préfèrent des réglages plus "légers". Le bridage s'étire toujours un peu, en particulier la bride supérieure.

En l'occurence, il conviendra donc d'ajuster le réglage initial de l'incidence après quelques heures de vol. Au besoin, vous pourrez essayer de le modifier de 3 à 5mm au dessus ou en dessous de la marque noire sur la bride principale (entre top cross et croix centrale).

Et optez pour le réglage qui vous parait être le plus confortable.


Position initiale des poussoirs de voile : :

(Les jonctions APA destinées à recevoir les tendeurs de voile se situent à 34 cm et 38,5 cm de l'extrémité "gros diamètre" de chaque vergue).

- Whiskers int : 34cm

- Whiskers ext : 38,5cm


Remarque :

Veillez à ce que les Whiskers soient bien d'équerre (angle droit) avec les vergues inférieure.


Choix des lignes :

En ce qui concerne les lignes pour le Transfer Xt.s std, mon choix c'est arrêter sur un set d'une longueur de 2 X 40m, 70 kg (150 lbs).

Je trouve que c'est une excellente décision, par rapport à plusieurs critères technique, de part sa plage de vent optimale, de la charge alaire (rapport poids / surface), de la portance de la voilure..., et puis le 70 kg de résistance se fait très discret, et son faible fardage (résistance a l'air), rend l'utilisation du 45 kg (100 lbs) obsolète.

Un conseil, lésinez pas sur l'excellence de la qualité, ni sur la somme qu'il faudra engager, investissement absolument indispensable, en l'occurence du polyéthylène haute ténacité, on le trouve sous l'appellation Dyneema en Europe & Spectra aux Etats-Unis, le polyéthylène est le matériau le plus fréquemment employé pour un bon usage du cerf-volant de sport, peu sujet à l'étirement, léger, resistant, performant en finesse et en qualité de transmission de tension (il retransmet bien les ordres du pilote).

Incontournable pour obtenir le meilleur du Transfer Xt.s std.

Sinon l'usage de lignes de 90 kg (200 lbs) n'est pas obligatoire pour le xt.s std.

Peut-être pour ceux et celle qui voudrait se lancer dans la compétition, histoire de freiner le cerf-volant en vol (trainée aérodynamique que l'on désire), dans l'éxécution de routine (précision / ballet), en paires ou en équipe, en effet, quand les cerfs-volistes volent à plusieurs, il est généralement conseiller d'avoir des lignes dons le poids est supérieur à celui que choisirait un pilote individuel.

Cela pas seulement parce que les lignes frottent les unes sur les autres ou se tressent lors des figures et que dans ces conditions des lignes légères casseraient.

Non, c'est aussi et surtout parce qu'une ligne plus lourde aidera à ralentir le CV.

Pour finir, "N'oubliez pas, c'est la transmission essentielle entre le cerf-volant et vous, le plaisir est au bout du fil !"

sans bonnes lignes, il n'y à pas de bon vol possible !

Attention, ne volez pas avec des lignes qui sifflent. Cela signifie que la tention est trop forte et que la casse du fil est proche*.

Passez alors à un diamètre (résistance) supérieur.

*pourquoi des lignes sifflent-elles à un moment donné ?

explication détaillée


Conseil :

Pour le vol en individuel, des lignes polyéthylène haute ténacité de 70 kg de résistante (taux de rupture moyen), est le choix de base de nombreux cerfs-volistes et suffisent largement pour 95% des cerfs-volants acrobatique.

Le choix des lignes est en général de 36 kg (80 lbs) & 45 kg par vent faible, et de 70 kg au dessus de 3 Bf (12 à 19 km/h).

Au besoin, un jeu de 90 kg de secours suffit à pallier à d'éventuel coup de vents (rafale).

Pour savoir si vos lignes sont adaptées au CV, observez-les bien en vol.

Si pour effectuer un virage vos mains sont tres éloignées l'une de l'autre, c'est que les lignes sont trop élastique.

Par contre si vous utiliser de bonne lignes "P.E.H.T" (Polyéthylènes haute ténacité), dit polyéthylènes à structure modifiée (taux d'allongement et d'élasticité très
faible), et que lors des évolutions du CV une ou les deux lignes fléchissent sur une longueur importante, c'est qu'elles sont trop grosses.

Passez alors a un diamètre (résistance) inférieur. Il faut se rappeler que c'est par petit vent que les défauts du CV ressortent le mieux, y compris les lignes.

Attention, le diamètre ne définit pas la résistance. Il est possible d'avoir deux lignes de diamètres différents, mais de résistance égale.


Quelle longueur de lignes utiliser pour un cerf-volant de 2,65m d'envergure ? :

Une longueur de 2 x 40m est idéal et largement suffisante pour une utilisation courante (loisir).

Il ne faut pas oublier, plus on allonge les lignes, plus le temps de réponse est grand, l'élasticité augmente avec la distance et rend le CV "plus mou". (Les lignes longues élargissent la fenêtre de vol, mais elles diminuent nettement le temps de réponse du cerf-volant).

D'autre part, évoluer avec des lignes d'une longueur de 25 à 30m environ, demande beaucoup de vivacité dans le pilotage (réflexes), ce qui devient vite éprouvant et de plus étroitise considérablement la fenêtre de vol.

Le cerf-volant est très réactif, et on ne peut alors pas vraiment exploiter son amplitude, il est nettement préférable au bout de 40m de lignes.

Il faut cependant faire une exception pour les pratiques dérivées tels le freestyle, pour lesquelles une longueur de 10 à 25m est préconisées, 38m maxi. (Les lignes courtes, donne un cerf-volant beaucoup plus réactif, plus vif).

Pour la précision, le vol en team ou en paire, je conseille une longueur de 45m.


Entretien des lignes :

Lavez vos lignes de temps en temps avec de l'eau et du savon, au PH neutre, surtout après utilisation en bord de mer ou par temps de pluie.

Ensuite, les pulvériser avec un produit anti-adhésif à base de silicone ou bien avec du Téflon ou de la parafine, qui aura pour effet de les protéger des frottement répétés et améliorer la glisse.

Faire un essai au préalable sur une chute, pour éviter une éventuelle réaction malheureuse.

Dévriller-les régulièrement, afin de leur rendre leurs longueur et leurs qualités premieres.


Astuce :

Accrocher chaque ligne à un émerillon, ensuite en tenant (la ligne), entre deux doigts, remontez- là d'un bout à l'autre pour la dévriller.

Pour éviter ce petit désagrément, je vous conseille vivement de les enroulées en "huit" sur la plaquette.


Remarque :

Que ce soit pour relier vos lignes au bridage du CV ou bien aux sangles, le noeud de "tête d'alouette" fait l'unanimité.

Rapide à exécuter, il est également facile à défaire. Les puristes préfèreront les émerillons à la place du noeud de tête d'alouette, pour éviter le vrillage des lignes.

Ceci dit, je ne vous le conseille pas.


Critique :

Les embout fendus Exel 5,9mm ont tendance a se fissurer, donc à surveiller. Je pense que cela vient des vergues Sky Shark qui ont un diamètre supérieur au embout.

Petite astuce pour remédier à ce petit inconvénient : Prendre une perceuse et un foret de 6mm de diamètre pour agrandir légèrement l'intérieur de l'embout.

Sinon, remplacer les par des embouts de marque FSD ( Frank Sport Drachen) 7mm.

Je recommande l'utilisation de bouchon caoutchouc 8-10mm, afin de protéger les extrémités des pointes d'aile (élastique, embouts fendu Exel), des chocs et frottement au sol.


Design, constuction :

Le Transfer xt.s à le nez relativement ouvert, les bords d'attaques peut cambrés, la quille est large mais le Longeron est court.

La queue renforcée est finie par une bande auto-agrippante (un démontage plus facile, la possibilité de rajouter un fil de jonglage).

Les pointes d'ailes sont équipées de Winglet et renforcées de Mylar sur l'intrado (les ailerons facilite toutes les figures dérivées de la position tourtue et permettent de réaliser des multi-lazy hyper planant).

La voilure est en SPI Polyester PC-31gr/m², toile à enduction Polycarbonate (augmente la durée de vie du tissus, porosité quasiment nulle), composée de 14 panneaux, dont deux en Mylar au niveau des bords de fuite, ils sont cousus en zig-zag 3 points, tandis que les bords d'attaque sont cousus droits.

L'accastillage est d'excellente qualité, avec des connecteurs APA (Avia Prism Aerie), sur les bords d'attaque, moulé dans un caoutchouc assez souple qui adhère très bien à la barre et ne bouge pas.

Cover system au niveau des connecteurs APA supérieur.

Bloque yoyo sur les bords d'attaque.

Le bord de fuite est de la même veine que celui des autres cerfs-volants l'Atelier, bien tendu, mais sans la nécéssité d'un nerf de chute, ce qui donne un profil très agréable a l'ensemble du cerf-volant.

La spine et les vergues inférieure ont été coupées par le Fabricant (l'Atelier), et ne sont pas au standard des dimensions trouvées en magasin.

Il est regrettable que ces deux longueurs de barre ne soient pas standardisées, surtout pour une aussi faible différence de longueur.

En effet, cela ne facilite pas d'éventuelles réparations, en cas de casse il faudra avoir recours a une petite scie à métaux.

Il aurait été judicieux que le fabricant (l'Atelier), inclue dans sa notice d'utilisation les dimensions respectives des barres, afin que personne ne se trompe lors des réparations.

Le bridage est un trois points associé à une quatrième brides "cardon" (dernière petite bride entre la bride d'aile et le bord d'attaque), elle facilite et améliore les yoyos dynamiques, et offre des possibilitées extraordinaire pour toutes les figures à base de fade comme les backspins.

Plus reprise des brides centrales sous la croix, offrant de larges possibilités de réglage, et une bonne polyvalence précision / Freestyle.

La croix centrale semi-rigide améliore la précision de l'appareil. Grâce à elle le CV se met en pression dès les premiers kilomètres / heure, et devient beaucoup plus précis.

Les quatre poussoirs de voile sont amarrés au bord de fuite par des vis de 3mm (l'Atelier), en plastiques à fond plat, il y en a deux de 29cm (intérieur 1cm), et deux de 28,5cm (extérieur 1cm), ce qui donne un creux assez important au niveau de la voile.

La connexion entre les vergues inférieures s'effectue par l'intermédiaire d'un raccord interne porté par l'une d'elle, et passe à travers la pièce de jonction centrale.

Même procéder pour la jonction des barres de bord d'attaque, les bords d'attaques sont en deux parties, ce qui permet le pliage et le rangement plus facile.

La partie inférieure du longeron renferme sur l'extrado un lest de vingts grammes (2 x 10gr), qui a pour effet de donner une bonne inertie au cerf-volant dans l'exécution de figures freestyle comme par exemple : le yoyo, la tortue..., La qualité de fabrication, la finition et l'équipement général situent le Transfer Xt.s std dans les hautes sphères des cerfs-volants haut de gamme.


Test en vol :

A la première prise en main, le Transfer Xt.s offre une belle présence dans le ciel, les décollages son franc et parfaitement rectilignes, les posés, redécollages et spikes (posé sur une pointe d'aile), en milieu et bord de fenêtre son d'une grande facilité.

Les accélération en milieu de fenêtre et à la verticale, son parfaitement contrôlable, que ce soit en monter ou en descente.

Dans un vent de 3 à 4,5* Bf (12 à 30 km/h), le Transfer Xt.s se trouve parfaitement à l'aise et reste très agréable à piloter, par contre il se révèle très présent voire tractant au delà de 30km/h, sa vitesse ce voit augmentée sensiblement, ce qui pénalise la qualité de son pilotage et indiquant qu'il est temps de rentrer ou d'envisager une version ventilé.

Ceci-dit, le Transfer Xt.s doit pouvoir résister à plus que la limite indiquée, mais cette valeur est une marge de sécurité.

Il ma semblé que 3 Bf (12 à 19 km/h) soit la limite inférieure dans laquelle il soit correctement exploitable et que 4,5* Bf (20 à 30 km/h) soit la limite supérieure même si il m'a paru vouloir dépasser sans dommage l'extrémité haute .

Au dessous de 3 Bf, c'est-à-dire dans une plage de vent de force 2 bf (6 à 11 km/h), il n'est pratiquement plus manoeuvrable, donc, sa plage de prédilection se situe dès 3 Bf et ce jusqu'à 4,5*Bf (12 à 30 km/h).

*Début de force 5 sur l'échelle de Beaufort.

Le Transfer Xt.s prend son envol à partir de 2 Beaufort, mais prend toute sa stabilité et précision à partir de 3 Bf. L'extrémité basse est une limite stricte, poids et surface de voile réduite obligent.

La plage de vent optimale est finalement large et bien exploitable d'un extrême à l'autre, donc assez intéressante pour un Std de 2m65.

Ceci dit, le Transfer Xt.s semble assez sensible aux rafales et turbulences.

Le cerf-volant répond très rapidement au commande, c'est probablement le choix des armatures Sky shark qui en est la cause, car il rend le Transfer Xt.s raide.

Il évolue bien en effectuant de belles trajectoires rectiligne, les virages, carrés, courbes, et angles droit sont d'une grande précision, le vol latéral est d'une tenue de cap remarquable.

Il n'accélère pas en milieu de fenêtre, sa vitesse est constante sur toute la largeur, même dans les virages, et elle permet d'effectuer de nombreuses figures en leur donnant beaucoup d'emphase.

Le Transfer Xt.s se stop parfaitement bien, et reste scotché à la demande quelque soit la direction, en montée comme en descente ou latéralement.

Sur le dos le cerf-volant reste hyper maniable avec un comportement incroyablement stable, il dérape également sans onduler d'un bord à l'autre de la fenêtre.

Il réalise parfaitement les loopings et les boucles larges et serrées vers le haut, vers le bas, à droite ou à gauche et revient toujours sur sa ligne droite d'origine, sans aucun dérapage et cela avec un contrôle parfait du diamètre de la boucle a réaliser.

La fenêtre est large et le vol reste toujours silencieux lorsqu'il la traverse d'un bord a l'autre, mais émet un bruit dans les rafales.

Les passages près du sol sont d'une grande facilité, bien calé sur sa trajectoire, le Transfer xt.s parcoure toute la largeur de la fenêtre de vol, laissant seulement entendre un léger sifflement caractéristique.

En configuration Freestyle, le Xt.s possède un énorme potentiel malgré son envergure qui le destine à un vol typé "grand polyvalent-précision", il permet d'enchaîner tous les Tricks "dernier cri", comme le Transfer xt.r de 2m40 d'envergure.

Il enroule toujours les yoyo en 1 coup ou 2 coups, par l'arrière ou par l'avant.

Sa surface supplementaire le rend encore plus planant sur le ventre pour toutes les manoeuvres à base de spin, (hélicptère,flat spin...), et sur le dos pour tous les dérivés de tricks à base de lazy-susan, (multi-lazy bien planant, double lazy-susan, cascade de cynique, cynique de multi-lazy, cynique-yoyo, etc...).


Conseil :

La vitesse du vent est difficile à estimer, un bon anémomètre peut donc rendre de grands services.


Remarque:

Attention, l'utilisation d'un anémomètre dans les terres demande quelque précautions d'utilisations, à savoir que la force du vent n'est pas la même au sol qu'en l'air, à cause du relief et des obstacles que le vent va rencontrer.

La prise de mesure sera donc altérer et approximative.

Souvent les plages de vent annoncées par les fabricants le sont en Beaufort, mais il semble que cette échelle de mesure ne soit pas assez précise, et il est préférable de parler en kilomètre par heure.

Lorsque le vent est trop faible ou trop fort, le vol devient impraticable. La bonne fourchette se situe entre 10km/h et 30km/h pour la plupart des cerfs-volants standard.

Pour qu'il évolue dans de bonnes conditions, il faut au cerf-volant un vent stable sans perturbations ni bourrasques, ainsi qu'un grand champ ou un bord de mer.

Tout obstacle, comme les arbres, les pylônes électriques ou les maisons, perturbe la circulation de l'air, ce qui aura pour conséquence de rendre le vol et le contrôle du cerf-volant difficile.

Ne voler pas dans un vent trop fort pour votre CV.

La casse n'est pas loin si votre CV vole par à-coup, un peu comme une mouche, ou s'il vole très vite même lorsque vous avancez, ou s'il bat des ailes un peu comme une mouette.

La casse peut avoir lieu aussi lors d'un vol ultérieur, l'effritement des tiges pouvant être progressif.


Conclusion :

Le Transfer Xt.s apparaît comme un cerf-volant très polyvalent, avec beaucoup de potentiel en précision / ballet, véritable bête de compétition, de la race des cerfs-volants qu'apprécie beaucoup le public des Festivals : Vol majestueux, Figure amples et parfaitement synchronisées.

Un cerf-volant de grande classe par excellence.

C'est indéniablement un excellent appareil pour le vol en team ou en paire.

Un très bon choix également en individuel, lassé du freestyle extrême et des tricks syncopés, qui désire faire une pause avec un retour aux vraies valeur du pilotage.

C'est un cerf-volant au vol très positive et au comportement très sain, un bon appareil pour le loisir et la compétition.

Bravo à L'Atelier ! qui nous offre là, un cerf-volant qui correspond à l'exacte tendance actuelle du vol.

Le Transfer Xt.s est un cerf-volant que l'on se doit d'essayer, si ce n'est de posséder !


Les plus :

- Performance en précision & Ballet

- polyvalence

- Look et présence

- Qualité de fabrication


Les moins :

- armatures modifiées

- Packaging


Comportement :

- Décollage : ...........Excellent

- Atterissage : ........Excellent

- Vitesse : ..............Moyenne

- Traction : .................Faible

- Stop : ..................Excellent

- Virage : ...............Excellent

- Angle : ................Excellent

- Reprise : .............Excellent


Figures de précision :

- Carré : ................Excellent

- Boucle (haut) : .....Excellent

- Boucle (bas) : ......Excellent


Verdict :

- Accessibilité (pilotage) : 4/5...(très bien)

- Fiabilité : 4/5........................(très bien)

- Design : 4/5.........................(très bien)

- Rapport qualité/prix : 4/5......(très bien)

- Performances : 5/5.........(Exceptionnel)

- Packaging : 2/5....................(passable)


Info :

Le test à été effectué dans le sud-ouest (périgord vert, département 24).

Testé dans la gamme habituelle et capricieux des vents d'intérieur (par opposition aux vents plus régulier du bord de Mer).

La température extérieure était de 22 à 25° environ.

Type d'anémomètre utiliser pour le test : Windmaster 2

Le Transfer Xt.s (pour eXTenSion), est la version "entière" du Transfer Xt.r (eXTRem).


Photos :


APA Haut


APA Bas (position d'usine des APA)


Spi-polyester et Mylar


Pied de whiskers vis en plastique a fond plat


Bloque-yoyo


Winglet


Tendeurs de voile


Connecteur cover system


Le nez


Croix centrale semi-rigide reprise des Brides (sous la croix)


Lest de vingt Grammes (2x10gr) (Position initiale du lest et de son arrêt)


Mylar sur l'extrado


Housse l'Atelier Kites (Avec compartiment intérieur permettant de séparer les vergues du CV)


Transfer Xt.s std, vue de l'intrados


Transfer Xt.s std, vue de l'extrados


You Tube/vidéo Transfer Xt.s Std

Review by Didier M.
Revenir en haut Aller en bas
http://aufilduvent.forumactif.com/forum
 
[Test] Transfer xt.s std (l'Atelier Kites)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Test] Transfer xt.s std (l'Atelier)
» Atelier kites juste pour les pro ?
» SLASH nouveu kite ATELIER KITES: info, vidéo....
» Mini Moa UL de Drôle d'Oiseau ou Lynx Feather d'Atelier Kites
» The Blackbird Company

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vent d'Ékinox - Forum :: Forum Cerf-Volant-
Sauter vers: